C’est quoi le problème en France ? Ordonnances, Loi Travail, Légitimité

Lavage de cerveaux

Hier, nous manifestions. On peut y arriver, mais on ne va pas nous aider. Il va falloir se bouger pour y arriver. Ces manifestations sont nécessaires car la situation en France est devenu critique. Face au déni collectif, voici un petit récap’ du problème actuel.

Quel est le problème ?

Le gouvernement fait passer de force des lois qui vont à l’encontre de l’intérêt général et les médias orientés désinforment le peuple. Celui-ci est alors endormi et se laisse faire. Parfois pire, certains croient dur comme fer la désinformation et défendent et soutiennent des politiques dangereuses. Notre président actuel n’a été élu que grâce à 18 pour-cents de notre population en capacité de voté. Il a profité de la montée d’un parti fasciste afin de remporter à coup sûr les élections du second tour sans avoir de majorité du corps électoral. Lors de nos législatives, seul moins d’un votant potentiel sur deux s’est déplacé. Notre parlement est donc dirigé par des élus massivement « En Marche » (le parti de Macron, le président). Nous vivons donc en ce moment dans un état d’oligarchie car ce parti, soutenu par la caste des plus riches contrôle le pouvoir exécutif et législatif (et même médiatique car seuls 10 milliardaires contrôlent l’information). Bref, nous n’avons pas majoritairement voté pour son programme, nous devons le subir.

Pour ce qui est du contenu des lois, il s’agit d’un recul sur toutes les avancés sociales, avec un but affiché de prendre l’argent aux pauvres pour le donner aux riches. Pour ce qui est de la méthode de mise en place des lois, une méthode en particulier dérange. Au delà du fait que le parti « En Marche » soit largement majoritaire à l’assemblée, ce qui permet au gouvernement de faire passer toutes ses réformes systématiquement, Macron utilise un procédé qui s’appelle « les ordonnances ». Ce procédé lui permet d’imposer une loi sans discussion de celle-ci à l’assemblée après un feu vert sans connaissance du texte de la loi.

Face à tout cela, impliquez-vous. On peut y arriver, ensemble.