Ce n’serait qu’une trêve

Je fais parti de ces gens là
Qui rêve d’une vie pas si loin qu’ça
Juste un idéal
Quelques jours banals

Un vent léger, un beau soleil
Un sourire frais, un visage vrai
rien qu’une p’tite journée
je veux y gouter

Les poètes sortent et s’inspirent
Les danseurs sautent et inspirent
Tous en harmonie
Tous enfin jolis

Ce n’est qu’un rêve bien sûr
Mais je veux pourtant y croire
Ce n’serait qu’une trêve j’vous jure
Mais je veux pourtant y croire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *