Bilan du défi un mois sans vidéo

Ça a été long, mais ça y est, le mois est terminé ! Vous vous rappelez ? Je m’étais lancé dans un défi fou de ne plus regarder de vidéos pendant le mois de Juin. Et bien c’est enfin fini et à part un film en famille, ça a été respecté ! Voici le bilan de ce mois sans vidéo.

bilan un mois sans video

La vidéo remplace la vie sociale ?

Petit déjeuner, dîner, les pires moments de ma journée. Je mangeais souvent seul avant. Mais normalement, je regardais une série en même temps, ce qui me permettait de pallier cela. Le problème est que votre repas prend dans les 25 minutes environ, un épisode dure entre 20 et 50 minutes et vous n’en regardez rarement qu’un… Donc vous vous retrouvez à perdre du temps.

Là, je n’avais pas de série et c’est devenu une souffrance. Je ne m’étais jamais senti aussi seul qu’à ces moments. Vous ne pouvez pas faire autre chose en mangeant. J’ai essayé de lire ou autre, vous ne pouvez pas vraiment.

Finalement, dans ces moments, j’ai écouté des podcasts. J’ai surtout perdu moins de temps pendant une pause repas.

Moins de snacks

Je me suis aussi rendu compte que je mangeais moins. Devant une série ou un film, on mange machinalement. Quand vous mangez, vous n’avez aucune raison de continuer si vous n’avez plus faim car vous avez envie de faire d’autres choses. Comme je vous ai expliqué, le repas est ennuyant.

Nous sommes bien trop sollicités

C’est incroyable le nombre de fois où je me suis rendu compte qu’une personne ou qu’un service allait me contraindre à perdre du temps sur des vidéos. D’habitude on les regarde, donc on ne s’en rend pas compte. Mais là je devais à chaque fois dire « Non » et ça m’a fait prendre conscience de cette réalité. On doit perdre environ un jour par mois à regarder des vidéos qu’on ne voulait pas regarder à la base. Les vidéos ne sont pas longues, mais avec les effets cumulés, on perd énormément de temps au bout du compte.

Sur le net

Nous ne sommes pas parfait. Dès que la miniature est intéressante, on regarde. Ensuite on se perd dans les suggestions puis il est 2h du matin.

Dans la vraie vie

La télé qui reste allumée dans la maison. Des sons, des intitulés et des images attractifs toutes les deux minutes. Ça n’aide pas à rester calme, à penser tranquillement, ou même à faire autre chose sans vouloir regarder. Imaginez, « Le taureau a alors sauté au dessus de la rambarde et s’est retrouvé dans les gradins, les images sont stupéfiantes », j’ai été parfaitement désemparé. J’ai passé la plupart de mes soirées à porter un casque pour ne pas entendre cet appel à mon attention.

Il ne faut pas oublier que le but est de vous voler votre attention pour vous promouvoir des produits, c’est la base du fonctionnement.

J’ai eu plus de temps, bien plus de temps

Ce que j’ai accompli pendant ce mois :

  • J’ai sans doutes mieux réussi mes derniers examens
  • J’ai créé des pages sur les réseaux sociaux pour pour On peut y arriver, et je les ai maintenus
  • J’ai continué à écrire les articles
  • J’ai amélioré considérablement le site de notre association, Hauts Parleurs
  • Je me couche à des heures plus raisonnables

Et bien plus encore !


J’ai regardé énormément de vidéos ces deux derniers jours pour rattraper, mais je ne suis plus aussi dépendant de ce type de divertissement qu’avant et ça c’est une très bonne nouvelle ! Hey, mais tout cela n’est que mon expérience à vous de vous faire la votre si vous osez 😜.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *